Pour beaucoup de parieurs, les paris hippiques en ligne sont le meilleur sport sur lequel parier ! Et pour cause, c’est historiquement sur les courses hippiques qu’ont été développées les célèbres stratégies de betting comme le dutching et le value betting qui allait rendre le mathématicien Bill Benter millionnaire.

Aujourd’hui, les opportunités qu’offre le trading hippique sur les betting exchanges, sont découplées comparé aux simples paris turf PMU. Le trading hippique a fait naître de nouvelle stratégie de paris. Alors par où commencer pour parier sur une course hippique ?

Cet article comprend :

    1. Comprendre les paris hippiques
    2. Comment changent les cotes des courses hippiques ?
    3. Les données statistiques des courses hippiques
    4. Les stratégies de trading des courses hippiques
    5. Courses hippiques : Conseils pour les débutants
    6. Où apprendre à parier sur les courses hippiques ?
    7. Les meilleurs pronostics hippiques

COMPRENDRE LES PARIS HIPPIQUES

1) Quelle est la différence entre les paris hippiques et le trading hippique (horse trading) ?

Les paris hippiques explications

La logique est basique. Pour gagner, le parieur hippique (aussi appelé parieur turf) se contente de miser sur le cheval qu’il pense remportera la course. Si le cheval l’emporte, le parieur empoche son argent autrement, il perd sa mise. C’est ce que l’on appelle un pari simple.

Parmi les différents types de pari hippique, on parle de tiercé (3 chevaux), quarté (4 chevaux) et quinté (5 chevaux) lorsque le parieur pari sur l’ordre d’arrivé des chevaux.

On parle également de chevaux placés, lorsqu’un cheval se place parmi les premiers de la course. Les probabilités qu’un cheval soit placée sont plus grandes, puisqu’il lui suffit seulement d’être dans les trois premiers, et par conséquent les cotes sont moins importante.

Le trading hippique comment ça marche ?

Le trading sportif se distingue des paris simple de bien des manières.

D’abord, le trader passe par un betting exchanges qui lui permet de parier en faveur (Back) ou contre un cheval (Lay).

Sur un betting exchange, il est également possible d’acheter et vendre (Back & Lay) les cotes pendant la course et ainsi profiter de l’énorme amplitude que subissent les mouvements de cote pendant la course.

D’un point de vue du trader spéculer sur le cheval gagnant d’une course n’a que peu d’importance.

– Comment cela est-il possible ?

Les traders s’intéressent avant tout au mouvement de cote et non pas au gagnant de la course. Ils ont pour ambition d’acheter une cote à X et de la revendre à Y, empochant au passage l’écart entre les deux prix.

Pour en savoir plus lire : Qu’est-ce que le Trading Sportif ?

Les courses hippiques ont cette particularité qu’elles produisent le plus souvent de grosse fluctuation de cote avant et pendant la course. D’où l’intérêt des traders qui trouve la possibilité de faire des profits. Ce qui résulte en deux formes de trading possible : les pre-race (avant) et les in-race (pendant).

2) Comment trader les courses hippiques sur un betting exchange ?

Sur un betting exchange, il est possible de placer des paris simple et/ou trader. L’avantage est double pour le parieur, il peut profiter de meilleurs cotes, mais en cas d’erreur, il peut également  annuler ses paris hippiques, grâce au pari Lay.

Le développement du trading horse racing à vue l’émergence de nouvelle stratégie de betting, renforcée par l’accès aux données statistiques hippiques.

L’utilisation des databases représente une clef importante du succès d’un trader de course hippique. J’aurais l’occasion de développer cette partie un peu plus bas, mais avant ça, il est important de mentionner quelques spécificités du racing horse trading.

Dû à la nature des courses hippiques, il est préférable d’avoir accès à la véritable version de Betfair et non pas au White Label. Autrement, vous serez contraint de parier plutôt que de trader. En effet, les mouvements de cotes peuvent être très rapides et les White Labels sont pénalisés par le temps de validation des mises.

► Pour avoir un accès à l’original de Betfair depuis la France, ce n’est pas simple mais pas impossible. Vous pouvez consulter la formation : Accéder aux Betting Exchanges.

Pour trader les courses hippiques, il est (presque) essentiel de passer par un logiciel de trading en échelle, comme BetAngels, Geeks Toys ou Bet Trader (sous Macintosh) pour pouvoir trader les courses hippiques convenablement.

L’interface en échelle permet une meilleure rapidité d’exécution et une vision globale des sommes mises sur chaque côte.

3) Sur quelle course hippique parier ?

Les courses hippiques ont lieu tout au long de l’année, il est donc possible de trader pratiquement tous les jours de l’année.

C’est sur les courses hippiques anglaises que sont collectées et mis à disposition le plus grand nombre de statistiques hippiques. Par conséquent, ce sont les courses anglaises qui attirent le plus de liquidité et offrent les meilleures opportunités.

Vous pouvez consulter le calendrier des principales courses de chevaux britanniques ici :

le calendrier des courses de chevaux britanniques

On trouve également des courses hippiques françaises sur Betfair. Malheureusement, il est impossible de prédire à l’avance lesquelles, et la liquidité est moindre, ce qui rend le trading incertain.

COMMENT CHANGENT LES COTES DES COURSES HIPPIQUES ?

Comparées à d’autres sports, les courses hippiques peuvent donner l’impression de réunir moins de liquidité, c’est sans compter le temps très faible que dure une course par rapport à un autre sport.

Au turf, l’argent afflue généralement dans les 5 à 10 minutes avant le coup d’envoi, c’est-à-dire souvent quand les chevaux commencent à faire leur apparition sur la piste et que les parieurs spéculent sur la forme et les chances des chevaux..

Les pre-race traders tradent pendant ces 5 à 10 minutes avant la course et les in-race une fois que la course à démarrée, généralement pendant les premières secondes uniquement.

Quels éléments vont influencer l’opinion des parieurs ?

Outre ce qui est en train de se passer sur la piste, autrement dit : comment parade les chevaux pendant leur tour d’essai ?

D’autres facteurs souvent statistique vont jouer un rôle signification sur l’opinion des parieurs et par conséquent la cotation des chevaux.

– Caractéristique du cheval : âge, sexe, forme physique, poids

– Forme : comment le cheval a performé récemment ?

– Jockey/entraîneur : le taux de réussite du jockey/entraîneur.

– Type de course : quel est l’historique du cheval sur ce type de course (distance, sol, obstacles…) et comment est-il susceptible de se comporter à la fois sur ce type de course spécifique, mais aussi en fonction des autres chevaux en compétition ?

– Conditions météorologiques : Comment les conditions météorologiques actuelles sont-elles en mesure d’influencer les performances des chevaux (sol mou, glissant…).

– Les pronostiqueurs hippiques : un pronostiqueur turf peut avoir une influence significative lorsqu’il publie son prono. L’afflux d’argent sur une cote va automatiquement faire chuter cette dernière.

LES DONNÉES STATISTIQUES DES COURSES HIPPIQUES

Comparez à d’autres sports – comme le football – les données statistiques des courses de chevaux sont beaucoup plus pertinentes pour prédire un événement à venir.

Tout d’abord, le cheval est le même (bien qu’il soit un peu plus âgé que lors de sa course précédente). Les pistes restent les mêmes et la plupart du temps, les jockeys et les entraîneurs sont également les mêmes. Il y a donc plus de cohérence. Seule l’influence de la météo peut avoir un impact significatif.

Fort heureusement, les statistiques sur les courses de chevaux sont faciles d’accès. Elles vont nous permettre de parier plus efficacement.

La plupart des statistiques concernent les courses anglaises et irlandaises.

Course Hippique Statistique ProForm Racing

ProForm Racing Stats est sans conteste le meilleur fournisseur de données sur les courses de chevaux et est davantage destiné aux professionnels. Pourquoi ça ? Car vous n’avez pas seulement accès aux données statistiques des chevaux, jockeys, terrains, distances, etc… Vous pouvez stimuler la rentabilité de vos stratégies.

Vous pouvez appliquer vos critères de sélection et simuler de manière illimitée la rentabilité de chacune de vos stratégies. En vous basant par exemple sur le type de course, l’historique du jockey et de l’entraîner sur ce type de terrain !

Vous pouvez vous créer un compte ProForm Racing Stats pour recevoir gratuitement des informations d’avant course et avoir accès aux statistiques des courses du jours. PFS propose également une souscription à la journée (à 10£) pour accéder à des données plus poussées comme Speed Ratings, Power Ratings et le Form Ratings. Pour bénéficier des statistiques plus poussés comme les in-running (pendant la course) et pouvoir modéliser la profitabilité de vos stratégies. Il est nécessaire de passer à la version Platinum beaucoup plus onéreuse (195£ les 8 semaines).

Hedger Pro est une pure mine d’or, c’est un outil gratuit qui offre une myriade d’information essentielle.

À travers Hedger Pro, vous pouvez consulter les courses anglaises du jour. Une fois votre course sélectionnée, découvrez un tableau avec la liste de tous les chevaux participants et quelques données statistiques.

En cliquant sur le nom de l’un des chevaux un menu déroulant dévoile l’historique des courses et performances du cheval. Que demander de plus ?

Il y aurait trop de chose à dire pour en faire une review complète, mais on notera quelques informations extrêmement intéressante comme le BSP (Betfair Starting Price – voir ci-après), l’IP (qui vous donne le plus petit prix de la cote à laquelle le cheval a été trader). Il est aussi intéressant de comparer la cote en cours sur Betfair et la simulation de la cote réelle calculée par Hedger Pro : BFFC (Betfair Forecast), cela peut vous indiquer le sens d’un trade à prendre.

Remarque : j’aurais pu mentionner TimeForm, dont l’outil de tracking des chevaux est appréciable, mais en terme de donnée pure et de possibilité ProForm Racing et Hedger Pro sont au-dessus.

Qu’est-ce que le Betfair Starting Price (BSP) ?

Vous ne l’aviez peut-être encore jamais remarqué mais Betfair propose de miser sur le Betfair Starting Price (BSP, aussi appelé SP).

Le BSP est une cote fixe calculer au début de la course par Betfair en fonction du montant des paris Back et Lay déjà placés sur le betting exchange sur l’ensemble des chevaux d’une course. En somme, le BSP reflète la cote réelle des chevaux en fonction.

Le BSP (colonne du milieu) est le même pour le Back et pour le Lay.

Le BSP est une donnée statistique cruciale. C’est à partir du BSP, que sont simulé la rentabilité des stratégies de trading sur le long terme.

Vous pouvez dès à présent vous aussi reporté les performances passés d’un cheval et calculer la profitabilité d’une stratégie basée sur le BSP.

LES STRATÉGIES DE TRADING DES COURSES HIPPIQUES

Au début de cet article, nous fessions la distinction entre les pre-race traders et les in-race traders. Chacun d’eux utilisent des stratégies différentes à l’instar des deux plus connus suivantes :

Scalper une course hippique : pre-race

Le scalping est l’art d’anticiper et de capitaliser sur de faible fluctuations de prix à court terme. C’est la stratégie préférée des pre-race traders comme Caan Berry.

Le scalpeur profite des faibles fluctuations de prix qu’engendrent la bataille entre les acheteurs et les vendeurs.

C’est une pratique qui demande un peu de dextérité et les bons outils comme un logiciel de trading.

L’interface en échelle permet très rapidement d’identifier les zones de résistance du prix et le « weight of money » (voir ci-après) qui sont de bons indicateurs pour prendre une position.

Les gains escomptés sont minimes. En règle générale, un scalpeur vise un mouvement de cote de seulement un ou deux ticks. C’est-à-dire qu’il va acheter à par exemple 1.92 pour revendre un tick plus bas à 1.91. Néanmoins, cette opération est répétée à plusieurs reprises, de manière à ce que l’argent s’accumule petit à petit.

C’est une stratégie peu risquée et par conséquent, souvent apprécié des débutants.

Qu’est-ce que le Weight of Money ?

Le weight of money se traduit par le poids de l’argent.

Imaginez une balance avec d’un côté les paris Back et de l’autre les paris Lay. Lorsque les parieurs achètent, ils « pèsent » avec leur mise sur les cotes du Back ce qui se traduit par une diminution des cotes. À l’inverse, lorsque les parieurs n’achètent pas, ce sont les vendeurs qui « pèsent » sur les cotes et les cotes grimpent.

La fluctuation des cotes est donc influencée par le côté qui accumule le plus d’argent. Le « poids » de l’argent fait balancer les cotes dans un sens ou dans l’autre.

La stratégie Back-to-Lay pour les in-race traders

Comme son nom l’indique, cette stratégie consiste d’abord à miser sur le BACK pour ensuite sécuriser ses gains grâce à un LAY.

Cette stratégie repose avant tout sur l’historique des performances (statistiques) des chevaux pendant la course. Des outils comme ProForms Racing Stats ou Hedger Pro sont essentiels pour ce type de stratégie.

En effet, les traders cherchent à sélectionner les chevaux dont les cotes sont susceptibles de chuter pendant la course. À l’instar des chevaux dit « front-runner », c’est-à-dire les chevaux qui ont tendance à mener en début de course.

Les traders achètent ainsi le BSP pour revendre quelques secondes après le début de la course à un prix inférieure.

COURSES HIPPIQUES : CONSEIL POUR LES DEBUTANTS

La plupart des débutants manquent d’assurance alors que d’autres font de l’excès de zèle. Ni l’un ni l’autre n’est bénéfique en trading, comme en pari sportif.

Des stratégies comme le scalping et Back-to-Lay ont tendance à produire un taux de réussite significatif qui peut entrainer une montée rapide des gains.

Les débutants ont tendance à trop vite se laisser emporter par des premiers résultats positifs au détriment d’un bon money management.

Ils font l’impasse sur l’analyse de leur résultat, sans réellement savoir ce qui est profitable et pourquoi ?

Voici un rappel de quelques règles de bases à respecter :

    • Évitez les courses hippiques avec une liquidité trop faible sur Betfair.
    • Ayez les bons outils de trading. Trader les courses hippiques demandent un maximum de rapidité d’exécution.
    • Respectez vos choix et coupez vos positions à temps. Ne prenez pas le risque de laisser vos positions ouvertes sans plans de sortie, ou de chasser vos pertes.
    • Diffusion de la course : si vous tradez en fonction des images de la course, prenez garde au retard de diffusion qui vous handicape.
    • Toutes les courses ne se trades pas, vérifiez d’avoir un maximum de signaux positifs avant de prendre une position.

Le manque de connaissance du marché que vous tradez est l’erreur principale. Cela prend du temps de comprendre les mécanismes d’un marché et de trouver son angle de trading personnel. Commencez par de petites mises qui respectent votre bankroll et enfin formez-vous pour gagner plus rapidement en expérience et éviter les erreurs fatales que vous auriez pu éviter.

OÙ APPRENDRE À PARIER SUR LES COURSES HIPPIQUES ?

Ne vous lancer pas à l’aveuglette. Profitez de l’expérience des traders professionnels pour vous former !

  • Bet Angel (en anglais)

J’ai déjà mentionné Peter Webb dans mon article Comment Analyser un Match de Foot avant de Parier ?, Peter est un vrai statisticien. Il est également le développeur du logiciel de trading BetAngel. Il vous apprend à discerner la valeur des cotes et les mécanismes de chaque marché.

Son contenu n’est pas des plus digestifs, mais il est gratuit et disponible ici :

Betfair trading – Horse Racing

  • Caan Berry (en anglais)

Caan Berry a fait fortune en tradant les courses hippiques. Il enseigne aujourd’hui ses connaissances. Sa formation vous apprend à trader les courses hippiques : du scalping au swing trading en passant par des stratégies plus poussées. Il partage également d’autres ressources qui confèrent un avantage aux initiés.

Video Pack Course – Horse Racing

LES MEILLEURS PRONOSTICS HIPPIQUES

Les cotes des chevaux sont souvent élevées, voir très élevées, cela a deux conséquences ; les gains des pronostics turfs sont plus élevés en cas de victoire, mais le taux de réussite est plus faible.

Il ne convient donc pas à tous les parieurs de parier sur le turf, car il faut être en mesure de supporter mentalement les pertes.

En contrepartie, les pronostiqueurs professionnels de courses hippiques offrent un ROI meilleur que les autres sports. Ce qui est en partie dû à la fiabilité des statistiques hippiques par rapport autres sports que nous mentionnions auparavant.

Regardez la courbe de CD Systems au mois de mai. Son ROI % est de 209% pour seulement 30 pronos, soit un profit de +1254€ pour des mises à 20€. On fait difficilement mieux au football !

Le meilleur pronostiqueur turf

Les mises de CD Systems étant de 2,5€ ses gains réels sont de +156.75€.

meilleur pronostiqueur hippique

BoomBoom le second meilleur pronostiqueur hippique du mois avec un ROI de 74% pour 33 pronos et +489.62€ de gains.

La courbe des profits de BoomBoom est croissante et très homogène, alors que la stratégie de CD Systems produit des périodes de creuses suivit d’une envolée des gains.

► Retrouvez la liste actualisée chaque mois des meilleurs pronostiqueurs hippiques.

Remarque : avant de suivre un tipster, vous pouvez en vérifier la rentabilité par vous-même, vous savez comment vous procurer le Betfair Starting Price gratuitement (via TimeForm, ProHedger…), vous n’avez plus qu’à retranscrire l’historique des paris pris par le pronostiqueur dans un tableau Excel et d’en jauger la profitabilité. En vous basant sur le BSP, vous êtes certain que vous n’aurez pas à faire au variation de cote subit par les pronostiqueurs. Le BSP est également disponible sur les Betfair White Labels, comme  Oxbit donc n’importe quel parieur français peut en profiter !

CONCLUSION

De nombreux traders Betfair choisissent de trader uniquement les courses de chevaux parce que celles-ci ont lieu quotidiennement et qu’il y a beaucoup d’argent en jeu. Des techniques, peu risquées, comme le scalping ou le Back-to-Lay permettent d’accumuler des gains de manière répétées.

L’analyse statistique et graphique sont généralement utilisée dans les courses de chevaux. Grâce à l’abondance des données statistiques, il est possible de vérifier la rentabilité d’une stratégie (ou d’un tipster) sur le long terme avant même de commencer à miser.

Recommandation

Vous ne vous êtes encore jamais inscrit sur certains sites de paris sportifs ? Savez-vous que vous pouvez transformer les offres de bienvenue en gains garantis ?

► Lire l’article >>> Matched Betting : Qu’est-ce que c’est ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *