Comment Analyser un Match de Foot avant de Parier ?

Paris Sportifs Analyser un Match de Foot

Maintenant que vous avez votre première stratégie Lay the Draw et que vous savez calculer une Value Bet, il ne reste plus qu’à faire votre sélection de match ! Vos pronostics sportifs vont largement dépendre de vos interprétations. Tous les matchs ne se trade pas de la même manière alors comment faire pour analyser un match de football et bien parier? Comment prédire le déroulement ou le score d’un match ? Quelles sont les limites de ce type de prédiction ? C’est le moment de regarder les statistiques et d’essayer de les interpréter.

Le saviez-vous ?

Les premières statistiques sont arrivées dans le football dans les années 50 sous l’influence non pas d’un statisticien, mais du commandant militaire Charles Deep !

Cet article comprend :

    1. Les Critères d’Analyse d’un Match de Foot
    2. L’Interprétation des Statistiques d’un Match de Foot
    3. Analyser un Match de Foot en Direct
    4. Les Limites de l’Analyse Statistique
    5. Comment Analyser un Match de Foot selon Peter Webb ?

*

LES CRITÈRES D’ANALYSE D’UN MATCH DE FOOT

Les critères d’analyses

Lorsque vous vous apprêtez à prédire un match de foot, vous allez généralement  prendre en considération les facteurs suivants :

 – la forme,

 – le classement,

 – la composition des équipes,

 – l’historique des confrontations,

 – le calendrier de jeu,

 – la motivation,

 – la météo

Quelles questions se poser?

Retranscrit sous forme de questions, vous devriez vous demander :

    • Qui est le favori ?

→ Pourquoi ? (position classement, rencontre à domicile, blessure chez l’adversaire, etc.)

    • Quelle est la qualité de l’attaque/défense des deux équipes ?

→ Combien de buts encaissés et marqués à domicile et à l’extérieur ?

→ Quelles sont les chances pour que les deux équipes marquent ?

→ Qui est susceptible de marquer en premier ?

→  Un 0-0 ou un match nul sont-ils à craindre ?

    • Quelle est la période la plus susceptible de voir un but ?

→ Il y a aurait-il des buts en première mi-temps ?

    • Quel est l’enjeu du match ? Il y a-t-il un enjeu significatif ?

→ Positionnement au classement, derby, évitement de la zone de relégation…

    • Quelle est la composition de l’équipe ?

→ Il y a-t-il des blessés ou des suspensions ?

→ Est-ce que les meilleurs buteurs des deux équipes font partie de la feuille de match ?

    • Quel est l’historique des Tête-à-tête ?

→ Il y a-t-il une contradiction avec les statistiques générales ?

→ Il y a-t-il déjà eu un historique de 0-0 ?

    • Quelles sont les actualités récentes ?

→ Il y a-t-il une équipe plus fatigué que l’autre ? (calendrier chargé)

→ État d’esprit du vestiaire (tension avec le coach,…)

→ Manière d’aborder le match, conférence d’avant-match

    • La météo, aura-t-elle un impact sur les joueurs et le jeu?

→ trop chaud, trop froid, pluie ?

C’est typiquement le genre de question qui vous aide à établir le profil d’un match. La liste peut être bien plus longue, mais trop d’information deviennent vite ingérable et contradictoire. L’important reste d’essayer de dégager une tendance dans le profil des équipes et de juger comment les qualités/défauts d’une équipe rentrent en conflit avec les qualités/défauts de l’équipe adverse.

  • Le Sport Trading et les Statistiques

    Une fois encore le profil du parieur et du sport trader se différencie (cf. article Pari Sportif vs Sports Trading)

    Le football trader apportera une importance particulière aux questions suivantes :

       – Combien de buts sont susceptibles d’être marqués ?

       – Qui devrait marquer en premier ?

       – À quelle période les buts ont le plus de chance d’être marqué ?

    Alors que pour le parieur seul le résultat final compte, le sport trader porte toute son attention au moment dans le match où les buts ont le plus de chance de se produire.

    Plus le trader prend position à l’approche d’un but, plus il a de chance de bénéficier de meilleure cote.  Cela lui permet de maximiser son risk reward.

    L’INTERPRÉTATION DES STATISTIQUES D’UN MATCH DE FOOT

    L’analyse du match Everton – Crystal Palace

    Everton est 9ème et affronte le 14ème du classement.

  • Historique des Tête-à-tête (H2H)

  • Les deux dernières tête-à-tête ont terminé par un 0-0 chez Crystal Palace. Ce qui n’est pas très encourageant. Le 0-0 étant souvent le pire scénario du sport trader.

 

  • Lors des 3 dernières années. Everton n’a jamais perdu : 3 victoires et 4 matchs nuls sur 7 rencontres. Les deux équipes ont marqué 3 fois sur 7 et le plus de 2,5 buts ne s’est produit qu’à deux reprises. – Everton est donc favori au H2H ainsi que le moins de 2,5 buts.

    Prematch Analyse Tête-à-tête Everton-Crystal Palace

    En championnat

    Everton surperforme à domicile et occupe la 6ème place (avec 15 buts marqués et 13 encaissés) contre la 9ème place à l’extérieur pour Crystal Palace (avec 12 buts marqués et 16 encaissés).

  • Prematch Analyse AVG Everton-Crystal Palace

     

  • Les statistiques générales ne vont pas en faveur du plus de 2,5 buts, puisque la moyenne est de 38% (33% pour Everton à domicile et 42% Crystal à l’extérieur) et un nombre moyen de buts par match à 2.33 buts. – Cela confirme donc les données du H2H.
  • Crystal a des performances à l’extérieur assez similaire avec Newcastle qui avait donné un 2 – 2 chez Everton. – Cela invite à un peu de prudence face à la tentation du moins de 2,5 buts.
  • Les performances d’Everton, nous indique que l’équipe n’a pas encore perdu à domicile contre les équipes entre la 8ème et 19ème place. Crystal n’a perdu qu’une seule fois dans ce même range. – Un match nul serait-il donc à prévoir ?
  • La répartition des buts

  • Prematch Analyse Everton_Crystal-Palace Goaltime

  • Le tableau des buts nous livre des informations essentielles.
  • Everton marque plus de buts en première mi-temps : 8 buts alors que Crystal en a encaissé 7, presqu’autant qu’en première et seconde période. Par ailleurs, Crystal n’a jamais réussi à marquer pendant les 30 premières minutes de jeu, alors qu’Everton n’a encaissé que 2 buts pendant cette période. Everton a de grande chance de ne pas perdre la 1ère mi-temps et probablement d’ouvrir le score (ce qu’il a fait à 7 reprises sur 12, contre 4 sur 12 pour Crystal Palace).
  • Deux autres périodes ressortent. Pour les deux équipes, la période de la 61ème à la 75ème est la plus calme. Alors que les 15 dernières minutes marquent la période de jeu la plus prolifique en but. – Ne pas miser sur un but pendant la 61 et 75ème min, attendre la 76ème  avant d’espérer voir un but se produire, spécialement si un but pouvait encore changer le cours du match à cette période.  

    Interprétation :

    L’historique des rencontres et les stats nous donne un Moins de 2,5 buts favorable. Selon, ses performances, Everton ne devrait pas perdre et a plus de chances d’ouvrir le score. Le Moins de 2,5 buts pourrait être pris en cours de match après le premier but pour bénéficier d’une meilleure cote. Everton a encaissé 10 buts en seconde période et Crystal pourrait revenir au score s’ils sont mené, un match nul n’est donc pas à écarter, d’autant plus que le match nul s’est déjà produit 7 fois au H2H.

    Résultat final : Everton 3-1 Crystal Palace

    Prematch Analyse Résultat Final Everton-Crystal Palace

    Pas moins de 4 buts ont été marqué contre l’avis des bookmakers et des statistiques générales. Par contre, Everton n’a une fois de plus pas perdu contre Crystal et a réussi à marquer le premier but à la 18ème minute. Crystal a réussi à revenir au score un court instant ce qui rend notre prédiction du match nul d’autant plus réaliste. Enfin, la période des 61 – 75ème minute a bien été calme avant qu’un dernier but soit marqué à la 88ème, pendant cette période prolifique en but pour les deux équipes.

    Le tableau des répartition de buts a été extrêmement pertinent dans notre façon d’analyser le match et de prédire son évolution. Est-ce pourtant toujours le cas ? Analysons la rencontre Levante – Leganés qui avait lieu au même moment.

    L’analyse du match Levante – Leganés

    Levante est 13ème du championnat et accueille le 18ème.

    Historique des Tête-à-tête (H2H)

    Il y a déjà eu un 0-0 en 2017 chez Leganés.

    Un match nul pour trois victoires de Levante et une défaite, mais Levante n’a jamais perdu à domicile. Il a seulement eu une fois les deux équipes marquent et 2 fois un plus de 2,5 buts sur les cinq derniers tête-à-tête. Levante ne devrait pas perdre, le moins de 2,5 buts et les deux équipes ne marquent pas sont aussi favori selon le H2H.

    Prematch Analyse Tête-à-tête Levante-Leganés

  • En championnat

    Leganés a la pire attaque à l’extérieur et occupe la 19ème position à l’extérieur (avec 6 buts marqués et 19 d’encaissés).  Leganés n’a pas encore eu une seule victoire à l’extérieur.

    De l’autre côté, Levante est capable de gagner contre les plus grosses équipes du championnat, même si ses performances sont moins régulières face aux plus petites équipes. Levante est 13ème à domicile avec 15 buts marqués contre 11 d’encaissés. – Levante ne devrait pas perdre ce match, mais le match nul n’est pas exclu.

    Prematch Analyse AVG Levante–Léganés

  • Alors que les 5 derniers matchs des deux équipes en championnat ont eu 60% de plus de 2,5 buts. Les statistiques globales comme l’historique du tête-à-tête descendent à 40%. C’est également ce qu’indique la moyenne de but par match (Avg) : 2.40. – Le moins de 2,5 buts semble être une bonne option.

    La répartition des buts

    Prematch Analyse Levante–Leganés Goaltime

    Malgré ses mauvaises prestations Leganés n’a perdu que deux fois à la mi-temps (HT) et Levante n’a gagné que deux fois HT. Levante qui est favori marque 80% de ses buts en deuxième période. Le taux de match nul HT est de 45%. Passer la 15ème minute Levante ne marque plus jusqu’à la pause. – La première mi-temps ne devrait pas être très agitée, voire sans aucun but.

    Par ailleurs, Levante semble beaucoup plus actif en seconde période ce qui correspond bien avec la période de relâchement de Leganés. La seconde mi-temps promet d’être plus riche en but, même si la mauvaise défense de Leganés invite à la prudence tout au long du match.

    La période la plus significative est de la 61 à la 75ème minute. C’est aussi la période pendant laquelle Leganés a encaissé le plus de but. Les 15 dernières minutes ne sont pas inintéressantes et indiquent une forte probabilité de but. Miser sur le Plus de but vers la 60ème minute semble tout indiqué !

    Résultat final : Levante 2-0 Leganés

    Prematch Analyse Résultat Final Levante–Léganés

    C’est bien Levante qui a pris le contrôle du match, sans encaisser devant la mauvaise attaque de Leganés. Le score a bien fini par un moins de 2,5 buts ! Pourtant pas exactement dans les circonstances que l’on avait pu l’anticiper. Les deux buts ont été marqués à la 20 et 28ème minute, pendant la période la moins prolifique en but pour Levante, selon les stats et aucun but n’a été marqué en deuxième période comme on s’y attendait !

    Conclusion

    À travers ses deux exemples, on peut voir à quel point nos prédictions d’avant match peuvent être tout aussi efficace qu’aléatoire ! Il n’y a pas d’analyse footballistique infaillible ! Alors comment faire ?

    Il n’y a aucune chance de savoir si votre prédiction sera bonne avant que le match soit joué.

    En l’occurrence, vous devez confronter vos prédictions avec le déroulement du match. Nous avions décelé une période agitée en but à partir le 60ème minute pour le match Levante – Leganés.

    Est-il toujours intéressant de miser sur un Plus 2,5 ou 3,5 de but à la 60ème si le score est de déjà de 2-0 ? Cela dépend des cotes et du déroulement du jeu. Un but est-il plus susceptible d’être marqué si le score est déjà de 2-0 que si il était de à-0 ou 1-1 ? Si, le score avait été de 0-0 ou 1-1 aurait-ce pu changer la motivation des joueurs ? Probablement.

    Il est donc important de toujours replacer les analyses d’avant match dans leur contexte.

    La seule solution pour être profitable, consiste à miser sur des cotes value et vos recherches d’avant-match sont là pour vous aider à confronter les valeurs des cotes pendant le match avec la probabilité réelle que l’événement se produise.

    ANALYSER UN MATCH DE FOOT EN DIRECT

L’analyse pre-match va vous servir de support pour analyser et prédire le déroulement du match.

Le jeu à l’écran

Avant de prendre position, vous allez prendre quelques minutes à observer le jeu ! Vous passerez à côté d’un but prématuré une fois ou deux, mais cela n’a pas d’importance, les opportunités ne manquent pas.

    • Qui a le contrôle du ballon ?

    • Quelle est la tactique des deux équipes ?

→ Quelle équipe attaque ? Quelle équipe défend ?

    • Quelle est la formation des équipes ?

→ Comment sont alignés les défenseurs ?

→ Les attaquants arrivent-ils à se créer des espaces ? Arrivent-ils à s’approcher du but ?

    • Le déroulement du match est-il en accord avec vos analyses d’avant-match ?

Une fois que vous aurez répondu aux questions précédentes, vous commencerez à trader.

L’une des erreurs principales de l’analyse d’un match en direct est de rester fixé sur le porteur du ballon. C’est lui qui crée le jeu mais rarement lui qui marque.

Au contraire, pour prédire un but, vous devriez porter votre attention sur le placement des autres joueurs, les espaces vides et potentiellement dangereux, l’alignement des défenseurs…

Votre feuille d’analyse pre-match

La première chose à faire est de garder à proximité vos analyses d’avant-match près de vous et de prêter particulièrement attention à tout ce que vous aviez noté d’important – comme les moments clefs du match. Vos recherches sont là pour étayer vos décisions au cours du match. Les actions du match peuvent venir contredire entièrement vos prédictions.

– Un but avant la pause a-t-il autant de chance de se produire que vous l’aviez prédit ?

Malheureusement, il pleut, les attaquants manque d’entrain et les défenseurs sont bien placés. Le terrain est trempé et les joueurs semblent démotivés. Vous jugez bon d’attendre la seconde période.

Il arrivera alors assez souvent que vous deviez réévaluer vos prédictions, quitte a miser l’opposé de ce que vous anticipiez.

Les statistiques du direct

Les statistiques ne sont pas uniquement produit avant un match.

Au cours du match, vous allez avoir accès à de nouvelles données à intégrer à votre stratégie de trading. À l’instar de la possession de balle, du nombre de passe, de corners et de manière plus pertinente du nombre de tir.

Peter Webb, de Bet Angel, avance une statistique sur l’English Premier League. Il y a un but tous les 3 à 4 tirs cadrés et/ou 8 à 9 tirs en général. Est-ce que vous devriez pariez qu’un but va arriver tout de suite après le 3ème tirs cadré. Certainement pas ! Il s’agit d’une estimation brut sur l’ensemble des matchs de la ligue, il faut évidemment affiner ce chiffre et l’adapter à la réalité du terrain comme nous allons le découvrir ci-après.

Les émotions

Face au direct vous voilà confronté à vos émotions et c’est de loin le plus gros challenge du trading.

Vos conflits émotionnels abiment votre raisonnement et déstabilise vos stratégies de trading.

Améliorer son trading revient souvent à apprendre à gérer ses émotions.

LES LIMITES DE L’ANALYSE STATISTIQUE

Le football est l’un des sports les plus difficiles à prédire. C’est un sport à faible taux de point. L’écart de but d’une entre les deux équipes est souvent très serré. Ainsi, la chance peut occuper une place prépondérante sur un résultat final (poteau, hors-jeux, décision arbitrale contestable, etc…). Il n’y a donc pas d’analyse infaillible ou de secret miracle de prédiction.

En plus, de produire une faible quantité de but par match, la répartition des buts est non linéaire. Ce qui fragilise encore plus les prédictions.

Pouviez-vous prédire que le PSG reviendrait à 2-2 en moins de deux minutes face au Real en Champion League?

Analyser Match de Foot Real Madrid-PSG GoalTime

Si, une équipe fait 5 matchs avec moins de 2,5 buts d’affilée, cela ne fournit aucune preuve  que le 6ème match finira avec plus ou moins de 2,5 buts.

Les résultats passés n’offrent aucune garantie sur les résultats futurs.

Lorsque vous analysez des résultats, vous vous contentez en fait la plupart du temps d’analyser le score final à froid, sans savoir comment se sont déroulés les matchs et quelles ont été les réelles opportunités durant le match ?

Pensez-vous donc qu’il est fiable de se baser entièrement sur une approche statistique ? Ces statistiques ne vous en disent pas plus sur le contexte des matchs : composition de l’équipe, calendrier de jeu, ni comment les buts ont été marqué (coup franc, penalty…) et tous les autres facteurs déterminants.

Doit-on les ignorer pour autant ? Bien sûr que non, les statistiques nous aident entre autres à comprendre comment sont évaluées les cotes du match.

Pour avoir une approche de trading optimale, votre analyse statistique doit donc se confronter au déroulement du match. Si les deux concordent, alors très bien vous avez de grande chance que vos stratégies de trading soient gagnantes !

COMMENT ANALYSER UN MATCH SELON PETER WEBB ?

Peter Webb est l’une des figures les plus emblématique de Betfair. Il n’est pas seulement un trader gagnant, il est le développeur du logiciel de trading Bet Angel.

Dans plusieurs de ses vidéos (en anglais), dont Betfair Trading: What key football stat do I use?, Peter partage son point de vue sur la manière d’aborder le football trading.

Prédire correctement le score d’un match

Il rappelle que le caractère imprédictible d’un match de foot, donne un coté très aléatoire au modèle de prédiction. Au football, les choses sont souvent loin de se passer comme on l’espère. Le score reflète rarement le match, et la répartition des buts est souvent très inégale au cours d’un match.

Peter insiste sur le fait que ce ne sont pas les performances passées et le nombre de but d’une rencontre qui importe, mais la manière dont s’est déroulé le match. De la sorte, un indicateur comme l’Expected Goals (xG) est beaucoup plus pertinent dans sa manière de décrire un match que le score final. Il reflète d’avantage les opportunités qui se sont produites au cours du match.

Les critères d’analyse footballistique de Peter Webb

Lorsque Peter se prépare à analyser un match, il se pose les questions suivantes :

  – Combien de buts vont être marqué pendant le match ?

  – Pourquoi telle équipe est susceptible de les marquer ?

Son raisonnement mêle ensuite observation subjective et statistique. Il part du principe que la moyenne de but par match en English Premier League est de 2,6 buts par match. Il se pose alors la question dans quelle mesure le nombre de buts du match à venir s’éloigne ou se rapproche de ce chiffre ?

Peter procède comme suit, dans son exemple, l’équipe à domicile devrait marquer entre 1 et 2 buts. Soit une moyenne de 1,5 but. L’équipe à l’extérieur devrait marquer un but, mais quelque doute l’invite à réajuster son opinion légèrement en dessous de ce chiffre pour, dans son exemple, 0,8. En additionnant les deux chiffres (1,5 + 0,8), il obtient 2,3 buts.

À partir de ce chiffre, il peut dégager une autre information capitale au football trader : à quel moment les buts ont le plus de probabilités d’arriver ?

Si on compte deux minutes de temps additionnel à la mi-temps et trois en fin de partie. On obtient 95 minutes de jeu.

95 minutes divisés par 2,3 = 41,3.

Il en déduit donc une forte probabilité pour que le premier but arrive vers la période de la 41ème minute. Peter va ensuite adapter son trading en le contextualisant avec le déroulement du match à partir de ce chiffre.

  – Est-ce réaliste ?

Statistiquement parlant, selon la loi des grands nombres, si le match était joué 100 fois ce chiffre aurait tout son sens.

Dans les faits immédiats, le match se déroulera peut-être d’une manière totalement différente. Un but en début de match, qui plus est de l’outsider viendrait totalement chambouler cette approche statistique. Mais dans bien des cas le scénario de Peter sera statistiquement parlant gagnant !

L’analyse de Peter doit vous donner à réfléchir. Elle vous donne un point de repère pour commencer à juger des probabilités d’un événement. Non pas à chercher une recette secrète et un modèle de prédiction parfait, mais une manière d’aborder le marché et donc d’acquérir un avantage par rapport au reste des traders.

CONCLUSION

Il est très facile de se perdre dans l’infinité des possibilités qu’offrent les statistiques. Votre temps est limité et vous devez sélectionner-vous-même les statistiques qui font sens avec votre manière de parier/trader. Sans être une science exacte, l’analyse d’avant-match vous permet de bien préparer un match, d’en comprendre les enjeux, mais surtout d’évaluer la valeur des cotes proposées par le marché avant et au cours du match ? Ces cotes, sont-elles value ?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *