La première fois que l’on entend ces deux mots, on peut se sentir un peu seul. “- Un quoi ? Un Betting Exchange? Qu’est-ce que c’est que ce truc? Pourtant les betting exchanges sont au coeur d’une révolution qui a transformé le paysage des paris sportifs depuis les années 2000. Dans cet article, je vais vous expliquer comment fonctionne un betting exchange ? Et quels sont les principaux betting exchanges du moment ?

Cet article comprend :

  1. Comment Fonctionne un Betting Exchange ?
  2. Pourquoi Utiliser un Betting Exchange ? ?
  3. Le Guide des Betting Exchanges
  4. Les Betfair White Labels
  5. Les Betting Exchanges en Crypto Monnaie
  6. Betting Exchanges : Quelles Différences ?

*

COMMENT FONCTIONNE UN BETTING EXCHANGE ? 

Qu’est-ce qu’un Betting Exchange?

Un betting exchange, est une plateforme d’exchange de pari (l’équivalent d’une bourse de pari). C’est comme un bookmaker mais avec une différence essentielle.

Au lieu de parier CONTRE le bookmaker, vous pariez CONTRE d’autres parieurs réels, connectés à la même plateforme.

Ce sont les parieurs qui fixent leur cotes ou achètent celles déjà proposées. Ils achètent et vendent les cotes proposées par d’autres personnes connectées au betting exchange. D’où le terme “betting exchange” traduisible par “échange de pari.

C’est exactement la même chose que la bourse ! Sauf qu’au lieu de s’échanger des prix d’actions financières, les parieurs s’échangent des cotes de paris sportifs.

Comment les Betting Exchanges ont changé la manière de parier ?

L’émergence des betting exchanges a provoqué une révolution dans l’univers des paris sportifs. Pour la première fois, les parieurs ont eu la possibilité de remplacer les bookmakers, en pariant n’ont plus POUR, mais CONTRE un événement. C’est l’avantage du fameux pari Lay.

Ce n’est pas tout! Certaines fonctionnalités aujourd’hui utilisés dans les paris sportifs sont directement héritées des betting exchanges.

C’est le cas de l’option Cash Out, qui vous permet de sécuriser vos gains avant la fin d’un match.

Les betting exchanges ont démocratisé le fait de pouvoir parier en live. Dorénavant, les bookmakers ne clôturent plus les paris au début du match et continue à proposer des cotes mis à jour pendant tout le déroulement d’un match.

Le Back & Lay des Betting Exchanges

Chaque pari placé implique en réalité deux types de paris – un pari sur la victoire de la sélection et un second pari sur la non-victoire de la même sélection.

Les sommes engagées sur chacun des deux paris se compensent.

Sur un bookmaker, le deuxième type de pari est sous-entendu. Dans la mesure où c’est le bookmaker qui va risquer son argent pour compenser l’argent miser par les parieurs. D’où le fait que les parieurs gagnants voient tôt ou tard leur compte suspendu. 

Sur un betting exchange, ces deux types de paris sont apparent. Ils sont représentés par les paris Back et les paris Lay.

Le Back signifie parier POUR qu’un événement se produise.

Le Lay signifie parier CONTRE qu’un événement se produise.

C’est parce qu’il est possible de parier à la fois  POUR et CONTRE que le sport trading est devenu possible.

L’exemple Belgique – Écosse

Observons les cotes proposées sur Betfair pour la rencontre BelgiqueÉcosse.

D’après le site comparateur-de-cotes.fr. Les meilleures cotes offertes par les bookmakers français pour la rencontre sont :

      • Victoire de la Belgique : 1.16
      • Match nul : 9.50
      • Victoire de l’Écosse : 23.00

Betting Exchange Comparateur de Cotes Belgique_vs_Écosse

L’ensemble de ces cotes représente des Back. Vous ne pouvez parier que POUR qu’un événement se produise.

Soit la victoire de la Belgique, soit le match nul, soit la victoire de l’Écosse.

Vous n’avez pas ici la possibilité de parier directement contre l’un de ces évènements, comme par exemple, la défaite de la Belgique.

Si nous regardons à présent les cotes proposées sur le site du betting exchange Betfair.

Betfair Betting Exchange Cotes Belgique - Ecosse

On peut observer deux colonnes, l’une bleue et l’autre rose.

La colonne bleue représente la colonne des Back. En achetant un pari dans cette colonne cela aura le même effet que si vous achetiez une cote sur l’un des bookmakers français.

La colonne rose représente les paris Lay. En achetant, le Lay de la Belgique à @1.18, vous misez sur le fait que la Belgique ne gagnera pas le match. (Soit, il y aura match nul, soit victoire de l’Écosse).

C’est en anticipant sur les variations de cotes entre les Back et les Lay au cours du match que les sports traders réalisent leur profit.

POURQUOI UTILISER UN BETTING EXCHANGE ?

Les avantages sont nombreux.

La première raison évidente est la liberté de parier, le choix est plus vaste sur un betting exchange dans la mesure où il est possible de parier à la fois POUR et CONTRE un évènement. Cela offre plus de flexibilité et vous permet de trader vos positions, et par conséquent sécuriser vos gains ou couper vos pertes.

L’autre avantage certain est le choix des cotes. Vous n’êtes plus à le merci d’un bookmaker, vous pouvez vous même placer vos cotes. Ainsi, vous trouverez bien souvent des cotes plus hautes sur les betting exchanges que sur un bookmaker traditionnel.

La confrontation des milliers de parieurs pour définir les cotes d’un évènement résulte en une incroyable précision de ces dernières. En règle générale, les cotes offertes sur un betting exchange reflètent les probabilités les plus justes qu’un évènement ait lieu.

Il y a également un aspect pédagogique, comprendre la logique des betting exchanges vous aide à progresser dans les paris sportifs.

Enfin, les betting exchanges offrent une grande transparence. Il n’y a pas de conflit d’intérêt entre le betting exchange et les parieurs. Vous ne risquez plus de perdre votre compte comme c’est le cas des parieurs gagnants sur les bookmakers.

LE GUIDE DES BETTINGS EXCHANGES

Le premier betting exchange existe depuis les années 2000. Cela fait presque 20 ans que vous êtes passé à côté d’une opportunité pareil !

Il existe plusieurs betting exchanges, mais on compte quatre opérateurs principaux pour leur fiabilité et longévité.

Sur un betting exchange vous ne risquerez plus de voir votre compte restreint ou fermé, si vous êtes un parieur gagnant.

Le betting exchange ne perd pas d’argent quel que soit vos résultats, comme c’est le cas avec un bookmaker lorsque vous êtes gagnant. Le betting exchange est seulement une plateforme intermédiaire entre les parieurs.

Il n’y a pas n’ont plus de limite de mise. C’est la liquidité disponible du marché qui détermine les mises maximales pour chaque cote.

Le choix d’un betting exchange peut dépendre de vos contraintes géographique. En effet, l’accès aux betting exchanges peut être restreint dans certains pays comme la France, Suisse, Belgique, Canada… Il existe toutefois des solutions de contournement.

Logo Betfair Betting Exchange

Betfair

Betfair est le leader historique des betting exchanges. C’est en effet, le 1er site de paris sportifs à avoir permis aux parieurs de placer des paris Lay. Il existe depuis l’an 2000. Il offre le plus vaste choix d’événement sportif et a les plus gros volumes d’échange.

Betfair propose à la fois une interface de betting exchange (Exchange) et de bookmaker (appelé « Sportbook »).

Pour consulter le guide tutoriel de Betfair reportez-vous à l’article : Betfair Exchange : le Guide de Prise en Main.

L’ergonomie de sa plateforme est agréable et intuitive. En contrepartie de sa renommée, son taux de commission est le plus élevé de 5 à 7 % en moyenne sur les mises gagnantes uniquement (et beaucoup plus, passé un certain seuil élevé de gain).

Liste des pays non accessible à Betfair

Malheureusement, pour un certain nombre de pays Betfair Exchange n’est pas accessible directement.

C’est le cas de : Belgique, Canada, Cote D’Ivoire, DR Congo, France, Israël, Italie, Liban, Portugal, Suisse…

Cette liste n’est pas exhaustive, et peut évoluer à tout moment.

Alors, comment avoir accès à Betfair depuis la France (ou tout autre pays bloqué) ?

En cas de restriction de Betfair, il existe quelques solutions alternatives. L’une de ces solutions consiste à utiliser un Betfair White Label. (cf. continuer à lire ci-dessous)

 

Betting Exchange Smarkets Logo

Smarkets

Smarkets est le deuxième plus gros betting exchange en terme de volume et d’événement sportif. C’est un concurrent sérieux à Betfair. Son taux de commission est plafonné à 2 % sur les trades gagnants.

Liste des pays non accessible à Smarkets

Smarkets n’est pas accessible depuis la Belgique, Canada, France, Italie, Portugal, Suisse…

Betting Exchange Matchbook Logo

 

Matchbook

Matchbook est le plus récent des betting exchanges.

Ses volumes d’échange et ses choix d’évènements sportifs sont plus limités. Néanmoins, sa plate-forme est intuitive et l’équipe derrière Matchbook prend à cœur d’améliorer constamment ses services.

Il n’y a pas de limite de mise minimale, ce qui est très agréable.

Pendant longtemps, Matchbook a été le betting exchange avec le plus faible taux de commission (de 0,75 à 1,5 %), avant de s’aligner sur ces concurrents et proposer un taux de commission plafonné à 2 % sur les trades gagnants.

Liste des pays non accessible à Matchbook

Matchbook n’est pas accessible directement depuis le Canada, France, Italie, Portugal, Suisse…

À noter donc que les résidents belges auront plus de chance et pourront accéder à Matchbook depuis la Belgique.

Betdaq Guide Betting Exchange

BetDaq

BetDaq est également plus petit que Betfair et Smarkets. C’est pourtant historiquement le second betting exchange après Betfair.

Son taux de commission est fixé à 2 % seulement sur les paris gagnants (5 % sur les paris combinés).

La qualité des prestations de BetDaq s’est vu subir quelques sérieuses critiques récemment. C’est un critère à prendre en compte avant d’envisager ouvrir un compte.

Liste des pays non accessible à BetDaq

BetDaq n’est pas accessible depuis la Belgique, Canada, France, Italie, Portugal, Suisse…

Guide Betting Exchange OrbitX

Qu’est-ce qu’Orbit Exchange ?

Orbit Exchange fait partie des White Labels de Betfair. C’est un clone de Betfair qui réplique ces marchés à l’identique.

OrbitX propose la mise la plus faible des White Labels, ce qui le rends particulièrement souple d’utilisation pour les débutants. Son taux de commission est de 3%, donc moins que Betfair lui-même !

Il n’y a pas d’accès direct possible à OrbitX. Il faut passer par un Bet Broker pour pouvoir ouvrir un compte. Vous pouvez suivre la démarche à suivre ici.

LES BETFAIR WHITE LABELS

Guide Betting Exchange Betfair White Label

Les White Labels de Betfair sont des plateformes de betting exchange qui agissent en partenariat avec Betfair.

Ces White Labels : Orbit Exchange, 9Wickets, Fair Exchange, etc. proposent une réplique des marchés de Betfair. Les utilisateurs bénéficient donc des mêmes marchés que Betfair mais sous une autre enseigne.

Ils ont la même liquidité et regroupent plus de 4 millions de comptes selon Betfair.

– Les White Labels sont-ils pour autant identiques à Betfair ?

Pas à 100% mais presque!

Parmi les points négatifs, on notera que l’option Cash Out est moins élaborée que celle de Betfair. Il n’est pas n’ont plus possible d’installer un logiciel de trading. Ce qui peut vous empêcher d’utiliser certaines stratégies de trading (comme le scalping des courses hippiques). Enfin, les paris sont plus lent à être validé, ce qui demande une meilleure gestion du risque lorsque vous tradez.

Parmi les points positifs, on notera la rapidité du rafraichissement des cotes. Enfin, les White Labels ont l’énorme avantage de proposer un taux de commission de 3% alors que Betfair prélève de 5 à 7% par pays.

L’accès aux clones de Betfair est aussi restreint et pour pouvoir accéder aux White Labels vous devez passer par un bet broker. Légalement et techniquement parlant, c’est le broker qui va ouvrir un compte pour vous.

Comment contourner les restrictions et utiliser Betfair en France et ailleurs ?

Pour en savoir plus et découvrir comment avoir Betfair, Matchbook, Betdaq ou Smarkets en France et ailleurs, vous y trouverez toutes les informations nécessaire pour faire les bons choix et éviter les erreurs couteuses.

► Accéder aux Betting Exchanges

LES BETTING EXCHANGES EN CRYPTO-MONNAIE

Il existe également des betting exchanges en crypto-monnaies. Ces exchanges vous proposent d’ouvrir un compte crédité avec une crypto-monnaie. Ils ne sont, en général, pas bloqués par les gouvernements, grâce à l’ambiguïté du statut juridique de la crypto-monnaie.

Néanmoins, ces exchanges n’ont jamais rencontré de véritable engouement de la part des parieurs/traders. À tel point que, le betting exchange en crypto-monnaie BET BTC a cessé son activité d’exchange pour se consacrer uniquement au bookmaker.

Il reste seulement Fair Lay.

Betting Exchange Crypto Monnaie Fair Lay

Le Betting Exchange FairLay

FairLay a été fondé en 2013 à Londres et opère dorénavant avec une licence au Costa Rica. Son taux de commission est extrêmement faible : 0,25% sur les paris gagnants.

Vous n’avez pas besoin de révéler votre identité pour créer un compte, seule une adresse email et un mot de passe suffissent. Ce qui n’est pas un gage de sécurité satisfaisant !

FairLay bloque seulement les utilisateurs issues des régions suivantes : État de New-York, État de Washington, Costa Rica & UK.

Les inconvénients de FairLay :

L’ergonomie du site est un peu compliqué et FairLay manque cruellement de choix et de liquidité. Les marchés sont clôturés au début du match, donc il n’est pas possible de trader à proprement parlé pendant le match.

Betting Exchange Crypto Monnaie FairLay Liquidité

À l’instar de ce screenshot. Il n’y a ici qu’un seul Lay proposé pour le match Real Madrid vs. Real Sociedad !

Il est important de bien prendre en compte les problèmes de volatilité liés aux crypto-monnaies et d’avoir un minimum de connaissance dans cet écosystème, avant de se lancer sur une telle plateforme.

Fair Lay est donc plus une solution envisageable pour le matched betting, voire l’arbitrage que pour le sport trading.

BETTING EXCHANGES : QUELLES DIFFÉRENCES ?

La liste des sports disponible

Si, Betfair est le leader ce n’est pas uniquement parce qu’il est le plus ancien des betting exchanges. C’est surtout grâce à l’étendue de son offre : Football, Tennis, Course Hippique, Hockey sur glace, Fléchettes, MMA, etc.

C’est simple, il est possible de trader presque n’importe quel sport, tant qu’il y a suffisamment de liquidité. On trouve même des marchés pour miser sur la politique ou le prix du Bitcoin !

Les volumes d’échange et la liquidité

Sur un betting exchange, ce sont les utilisateurs qui font les cotes. Il est donc important qu’il y ait un large nombre d’utilisateurs pour approvisionner et équilibrer au maximum le marché.

Lorsque que vous placez une mise sur un betting exchange, votre cote peut prendre un certain temps avant d’être acheté. C’est parce que quelqu’un doit égaler votre mise à l’autre bout. Plus, il y a de liquidité, plus les échanges peuvent se faire rapidement.

Ce qui distingue une fois de plus Betfair de la concurrence, c’est sa liquidité. Betfair enregistre les plus gros volumes d’échange ! S’il n’y a pas assez de liquidité, le trading est une tâche difficile (cf. FairLay).

Betting Exchanges Liquidité

Les sommes engagées sont encore faible car le match n’a pas encore commencé.

Cette capture d’écran du match DortmundPSG, vous montre la liquidité du marché. Ainsi, dans cet exemple, il est possible d’acheter le Back de Dortmund à @3 pour un montant maximum de 188 $ avant que la prochaine cote à @2.98 soit proposée à la vente.

Comment les betting exchanges gagnent de l’argent ?

Comme nous l’avons déjà évoqué, les betting exchanges ne procèdent pas à la fermeture des comptes des parieurs gagnants.

Pour la simple et bonne raison que les betting exchanges sont simplement des intermédiaires de confiance entre les parieurs/traders.

Ils gagnent de l’argent en prélevant une commission, sur les trades. Le plus souvent uniquement sur les trades gagnants. La relation avec les utilisateurs n’est donc pas biaisée, comme elle peut l’être avec les bookmakers.

Betting Exchanges Dortmund PSG

Ici, sur Betfair vous voyez bien si, je Back Dortmund pour 50$, mon bénéfice ne sera pas 100$, mais 93.63$ car Betfair prélèvera 6.37% de commission sur mes bénéfices. En cas de perte, j’aurais une perte sèche de 50$. Aucune commission ne sera prélevée sur mes pertes.

Chaque betting exchange fixe son propre taux de commission. Voici un tableau récapitulatif.

 

Tableau Betting Exchange Liquidity Commission

Les taux de commissions des betting exchanges peuvent varier si vous passer par un bet broker

Conclusion

Vous devriez maintenant avoir une meilleure compréhension de ce que sont les betting exchanges et comment ils fonctionnent.

Ils assurent tous la même fonction : permettre l’échange de cotes, entre les parieurs/traders, via le Back et le Lay.

Betfair est le leader, mais Matchbook, le petit dernier, a aussi des arguments.

La liquidité, est un élément clef du choix des betting exchanges. Plus, il y a de liquidité, plus il devient facile de trader.

Il est préférable d’avoir au moins deux comptes de betting exchange, car il arrive que l’un des serveurs de l’exchange plante et si vous êtes en plein trade, il vous faut absolument un plan de secours pour sortir vos positions.

Dans bien des cas votre choix dépendra surtout de vos contraintes géographiques, à savoir sur quel betting exchange pouvez-vous ouvrir un compte depuis votre pays de résidence ? Pour contourner légalement les restrictions, vous pouvez en savoir plus ici.

Bon Trades et Bon Profits !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *